Comment devenir pro en boxe ?

Comment devenir pro en boxe ?

Qui n’a pas rêvé étant petit de devenir boxeur professionnel et de se faire un nom sur le ring ? Aujourd’hui, la boxe a certes un peu perdu de son prestige d’antan, mais reste toutefois un sport populaire et très passionnant. De nombreux jeunes souhaitent embrasser une carrière sportive de haut niveau dans cet art que l’on ne présente plus.

La plupart échouent souvent par manque d’initiative et de savoir-faire. Voilà pourquoi nous souhaitons apporter quelques conseils et astuces sur la manière de démarrer une carrière de boxeur pour espérer devenir professionnel.

Les critères pour décrocher une licence pro

Comme le dit souvent un célèbre boxeur « La boxe n’est pas qu’un sport, c’est un mode de vie. » Vous en constatez donc tout naturellement que pour pouvoir passer au haut niveau, certains changements radicaux s’imposent sur votre mode de vie. Souhaiter devenir boxeur professionnel c’est une chose, mais s’en donner les moyens en est une autre. L’un des critères principaux nécessaires pour prétendre à cette place réside dans une bonne condition physique. En effet, Mike Tyson n’aurait pas du tout percé dans le monde de la boxe s’il n’avait pas un corps aussi bien entretenu.

Ensuite, le travail compte beaucoup dans ce domaine. Un boxeur avec une licence professionnelle doit s’entraîner de manière intensive et régulière. À noter aussi que pour pouvoir évoluer dans le milieu de la boxe, on doit impérativement s’enregistrer auprès d’un club et s’entourer d’un bon nombre de staffs, y compris un entraîneur et des soigneurs.

Notre astuce pour le choix d’un bon club serait d’en trouver un qui s’affilie à un organisme national. Si vous tombez sur un club qui a pu lancer la carrière de nombreux boxeurs, n’hésitez pas, saisissez votre chance.

5 astuces pour boxer comme un pro

5 astuces pour boxer comme un pro

S’entraîner dur pour atteindre ses objectifs c’est bien, mais évitez de vous entraîner n’importe comment. Au risque de vous blesser, les exercices trop fastidieux ne doivent pas à tout prix faire partie de votre programme.

Privilégiez des entraînements courts, mais intensifs

Un bon programme d’exercices comprend un volume de travail compris entre 3 à 5 heures, certains boxeurs privilégient même des exécutions plus courtes lors des assauts techniques. Une fois ce rythme adopté, vous pouvez augmenter peu à peu vos travaux à la salle, pour atteindre au bout de quelques mois des entraînements de plus de 5 fois par semaine.

Faire des exercices ciblés

N’oubliez jamais que vos compétences physiques dépendent pleinement de votre entraînement, voilà pourquoi nous privilégions pour vous des exercices ciblés et efficaces.

Pour entamer un entraînement qui vise à vous rendre plus vif et plus fort, voici un programme type que nous vous proposons.

  • Toujours débuter avec des échauffements :
    Ne jamais, au grand jamais, commencer une séance sans échauffement. Retenez quelques minutes avant d’entamer le corps du travail pour vous échauffer les articulations et les muscles. Cela aidera votre circulation sanguine et vous protégera des risques de claquage et de déchirure des muscles.
  • Commencer avec un jogging et des squats :
    Ces deux exercices vous permettront de travailler vos muscles jambiers et amélioreront intensivement votre endurance. Commencez cet exercice avec une durée de 30 minutes et augmentez là au fur et à mesure que vous vous améliorez.
  • Enchaîner avec des frappes au sac :
    Cet exercice vous permettra de rectifier petit à petit votre manière de lancer vos coups tout en renforçant votre endurance. Effectuez-la durant une période de 30 sans intervalles.
  • Élargir sa palette de techniques :
    Pour cette partie, vous devez travailler avec votre entraîneur et peaufiner votre défense et votre attaque. Ainsi, cette partie de l’entraînement peut aussi s’apparenter à ce qu’on appelle un « entraînement technique ».
  • Faire des sparring et enchaîner avec des renforcements musculaires :
    Le sparring reste le moyen le plus efficace pour assimiler l’ensemble des exercices que vous venez de voir. Enfin, vous pouvez terminer la séance avec quelques exercices physiques pour vous renforcer.